A$AP Rocky, nouvelle égérie Dior

Pour la nouvelle campagne automne-hiver 2016-2017, Dior a présenté le célèbre rappeur new-yorkais comme sa nouvelle égérie aux côtés du photographe Larry Clark, du jeune acteur français Rod Paradot et du mannequin Dylan Roques.

Le choix de ces égéries n’est pas anodin, tous incarnent une énergie frondeuse et représentent des « chefs de file d’une vague de créativité contestataire dans la musique, le cinéma, la photographie ou encore la mode ». Tels sont les mots publiés hier par la Maison Dior dans son magazine.

Imaginée par Kris Van Assche et shootée par Willy Vanderperre, la campagne illustre admirablement l’esprit à la fois intemporellement chic et rebelle qui habite l’Homme Dior avec des emprunts à l’univers du skate et punk mais également à la « street culture ».

Pour le rappeur d’Harlem, qui a toujours montré un fort intérêt pour le monde de la mode, c’est un accomplissement de plus dans ce milieu qui semble peu à peu lui ouvrir ses bras. En effet, après sa collaboration dans le renouveau de Guess l’année dernière, et une autre présentée cette semaine avec le designer J.W. Anderson, Rocky affirme ses ambitions en tant que designer.

Pour la Maison, qui reste pour l’instant sans directeur créatif suite au départ de Raf Simons en 2015, le choix de Rakim Mayers première égérie de couleur est historique. Après l’annonce d’une collection de lunettes de soleil en collaboration avec Rihanna, la nouvelle semble faire écho au discours d’acceptation de Beyoncé au CFDA FAshion Icon Award prononcé il y a quelques jours.

“Y’all are fairy godmothers, magicians, sculptors, and sometimes even our therapists. I encourage you to not forget this power you have or to take it lightly. We have the opportunity to contribute to a society where any girl can look at a billboard or magazine cover and see her own reflection.” (À vous fées marraines, magiciens, sculpteurs et même quelques fois thérapeutes. Je vous encourage à ne pas oublier ou sous-estimer votre pouvoir. Se présente à nous l’opportunité de contribuer à l’établissement d’une société dans laquelle chaque fille, femme pourra regarder un panneau publicitaire ou une couverture de magazine et s’y reconnaître.)

Je vous laisse avec les images de la campgne rendue publique hier, n’hésitez pas à partager vos impressions.

 

 

NikeLab x Olivier Rousteing

Pour sa première collaboration en nom propre, Olivier Rousteing a décidé de s’associer au géant du sportswear, Nike. Annoncée ce matin via le compte Instagram du designer, la collection s’intitule « NikeLab x Olivier Rousteing : Football Nouveau ».

 

Football Nouveau from NIKELAB on Vimeo.

Floquée du blason OR pour Olivier Rousteing, la collection s’inspire d’une part du style adopté en dehors du terrain par les footballeurs professionnels tels que Cristiano Ronaldo, muse et inspiration de la ligne; et d’autre part de l’esthétique hip-hop et glamour du jeune directeur artistique de Balmain avec des coupes élégantes et des touches de doré. On y retrouve des pièces telles que la veste NikeLab N98 x OR pour femmes et hommes  et quatre paires de trainers aux accents dorés: Footscape Magista, Free Mercurial Flyknit, Roshe Tiempo VI et Free Hypervenom 2.

La collection devrait être rendue disponible le 2 juin prochain sur nike.com/nikelab et dans certains magasins NikeLab. Elle précèdera donc la collection  » NikeLab x Riccardo Tisci: Training Redefined », annoncée plus tôt dans l’année et qui sera disponible au public à partir de juillet 2016, les deux collaborations faisant partie du projet NikeLab’s Summer of Sports de la marque au swoosh.

Retrouvez les images de la campagne photographiée par Nick Knight sur l’Instagram du créateur @olivier_rousteing.